aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Nous utilisation les cookies dans le but unique d'améliorer votre experience sur notre site. Si vous continuer sans changer vos paramètres vous recevrez des cookies ou changer vos paramètres cookie à tout moment.

Continuer
 
 
 

Semaine européenne de Sciences-Po Strasbourg

"Quelles dynamiques nationales pour l'intégration européenne ?"

10/02/2017

La Semaine européenne de Sciences-Po s’est déroulée au Parlement européen à Strasbourg du 6 au 10 février 2017. Organisée chaque année par l’Institut d’études politiques (IEP), l’association Sciences-Po Forum et le bureau des étudiants (BDE), conjointement avec le bureau d’information du Parlement, cette manifestation traduit la volonté d’ouverture internationale et, plus spécifiquement, la dimension européenne de l’IEP de Strasbourg.

Pendant cinq jours consécutifs, 275 étudiants de 2ème année et étudiants étrangers en visite à Sciences-Po Strasbourg ont pu assister à des conférences sur divers sujets européens le matin, animer et participer à des ateliers simulant le processus législatif parlementaire l’après-midi.

Cette année, le thème de la semaine était consacré à l’influence des dynamiques nationales sur l’intégration européenne.

La séance inaugurale a été assurée par Luis Martinez-Guillén, chef du bureau d'information du Parlement européen à Strasbourg. Après quelques mots d’introduction par Gabriel Eckert, Directeur de Sciences-Po Strasbourg, les étudiants ont suivi une intervention sur le rôle du Conseil européen par Jean-Paul Jacqué, directeur général et conseiller spécial au Conseil de l’Union européenne.

Pendant la matinée, les étudiants avaient la possibilité de suivre les conférences d’intervenants extérieurs sur divers sujets tels que le couple franco-allemand, les parlements nationaux et leur rôle dans l’intégration européenne ou encore l’intégration des pays de l’Europe de l’est et centrale. Parmi les intervenants réputés, on peut noter François Scheer, diplomate française et ancien Ambassadeur de France en Allemagne, Fabienne Keller, ancienne maire de Strasbourg et sénatrice du Bas-Rhin, ainsi que Katya Todorova, représentante permanente de la Bulgarie au Conseil de l’Europe, et Katrin Kivi, représentante permanente de l’Estonie au Conseil de l’Europe.

Les après-midi, les étudiants endossaient l’habit de membres du Parlement européen. Répartis en commissions parlementaires, ils débattaient et votaient sur différents aspects de la politique européenne, tels que la collaboration avec la Turquie dans la gestion de la crise migratoire, l’Union européenne de l’énergie, les relations UE-Russie ou encore l’enseignement d’une histoire européenne dans les programmes nationaux.

En guise de conclusion de cette semaine riche d’enseignements, un cocktail de clôture a été offert aux participants par le bureau d’information du Parlement européen à Strasbourg.