aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Nous utilisation les cookies dans le but unique d'améliorer votre experience sur notre site. Si vous continuer sans changer vos paramètres vous recevrez des cookies ou changer vos paramètres cookie à tout moment.

Continuer
 
 
 

Colloque « L’Europe et la défense »

16/01/2017

Le 16 janvier 2017, l’académie de Strasbourg organisait, dans le cadre du « trinôme académique » ou enseignement à la défense et à la sécurité nationale dans les programmes scolaires, un séminaire intitulé « l’Europe et la défense » à destination d’une soixantaine de chefs d’établissement et enseignants d’histoire et géographie de la région.

Cette journée s’est déroulée dans les locaux du Parlement européen à Strasbourg, avec l’appui du bureau d’information.

Dès l’ouverture, l’accent a été mis sur l’importance primordiale de l’enseignement à la défense et à la sécurité nationale dans le contexte actuel. L’année 2017 marque le 20ème anniversaire de cet enseignement dans les programmes scolaires.

Le but de cette journée était d’offrir aux 60 participants un temps de réflexion et de discussions sur les enjeux sécuritaires et le système de défense d’aujourd’hui.

Le programme s’est poursuivi avec la présentation du trinôme académique - Éducation nationale, ministère de la Défense, IHEDN - et ses actions dans l’éducation à la défense.

La matinée de ce séminaire s’est conclue avec l’intervention de M. Alexis Vahlas, maître de conférences à l’Institut d’études politiques (IEP) de Strasbourg ; son intervention s’est focalisée sur les menaces russe et terroriste et la manière dont l’UE peut y faire face.

La session de l’après-midi a démarré avec l’intervention de Sophie Le Rue, administratrice au bureau d’information, qui a fourni aux participants une vision globale sur le fonctionnement du Parlement européen et son rôle en matière de sécurité et défense européenne.

Les interventions se sont conclues avec celle du Général Thonier, chargé de cours à l’ENA. Il a insisté sur les préalables et les défis d’une option militaire et sur les multiples conséquences des réponses militaires face aux crises sécuritaires.

En guise de conclusion à cette journée bien remplie, les participants se sont vu offrir la possibilité de visiter l’hémicycle du Parlement européen, où ils ont pu assister à l’ouverture de la session plénière de janvier.